Premier modèle de croix, de 1898 (Mère Augustin Planque) à 1948 (Mère Eugénia Ravasso). Grande croix métallique sans bois.

 

Deuxième modèle : de 1948 (Mère Odilia Heinrich) à 1967 (Mère Marcellus Ballavoine) : croix métallique avec bois noir. Couronne d’épine et inscription INRI au dessus de la tête du Christ. Couronne d’épines et 4 clous au revers.

 
 

 

Troisième modèle, de 1967 (Sœur Anne-Marie Barbe) à 1983 (Sœur Marciana O’Keef)

croix 1

 

 

 

croix 3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

croix 2

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quatrième modèle (Sœur Marciana O’Keef)

 
 

En 1983, le Chapitre Général vote à Rome l’adoption du modèle qui est actuellement porté par les sœurs de l’Institut. Il est l’œuvre d’un bijoutier de Bretagne, M. Pierre Toulhoat.

On peut toutefois lire notre croix selon la symbolique de la liturgie maronite libanaise, qui est très proche du modèle.

croix utilise

 

         

 

 

 

 

 

 

Dans ce cas, la ligne blanche évoque le Christ ressuscité. Vainqueur du péché et de la mort, il émerge du tombeau, signifié par le fond noir.

La croix représente le mystère de l’Incarnation et de la rédemption : le Christ est entré dans notre humanité pour la sauver et la conduire au Père en tant que vrai Homme et vrai Dieu : les deux branches aux extrémités de la ligne symbolisent les deux natures de la personne unique du Christ.

Les initiales CMMJ, Cum Maria Matre Jesus, avec Marie, Mère de Jésus,nous rappellent que notre Institut est sous la protection de Marie.

croix utilise 2

 

 

 

 

 

 

 

 

                                            La médaille reçue lors de l’entrée au noviciat

Inscription : N. D. des Apôtres, priez pour nous                                                                         Inscription : Cum Maria Matre Iesu

medaille novice

                                                                               medaille novice2